Primaire Saint-Joseph

Répondant à la demande des familles voisines ayant de jeunes enfants et devant la nécessité toujours plus évidente de permettre aux écoliers de recevoir des bases solides avant le collège, l’école primaire Saint Joseph a ouvert ses portes en septembre 2013.

Une école à taille humaine

Pour sa troisième rentrée, une petite trentaine d’élèves est accueillie dans trois classes à double niveau de la grande section au CM2. Des effectifs réduits qui permettent un suivi personnel de chacun et une atmosphère familiale.

 Les dimensions du petit cloître jouxtant les bâtiments de l’Institut sont particulièrement adaptées à ce jeune public qui peut ainsi garder une indépendance totale dans son fonctionnement. Trois salles de classe, un oratoire, un réfectoire et des sanitaires sont ainsi réservés aux plus jeunes.

Les horaires de l’école sont adaptés eux aussi au rythme de leur âge.  La semaine se déroule sur 4 jours et la journée de classe commence à 8h30, se termine à 16h30 et offre une pause de 12h à 13h30 pour que les familles qui le souhaitent puissent récupérer leurs enfants au moment du déjeuner.

Une équipe de quatre institutrices et d’un prêtre aumônier veille, avec l’implication des parents, à réunir les meilleures conditions pour l’éducation des enfants.

Des bases solides pour toute la vie

Le choix de méthodes d’enseignement classiques et rigoureuses vise à donner à nos jeunes élèves les connaissances et des habitudes de travail indispensables à la suite de leur scolarité.

« Le but de la pédagogie suivie dans l’école est l’épanouissement de l’intelligence des élèves, l’apprentissage de la réflexion, le développement d’un esprit critique capable de saisir la vérité. Il s’agit d’assurer des bases très solides : l’apprentissage de la lecture suit la méthode syllabique, l’enseignement du français suit les méthodes classiques avec l’étude progressive de la grammaire, des dictées régulières et le travail du vocabulaire. L’exercice de la mémoire garde une place privilégiée, en particulier en histoire, en sciences et en géographie, matières qui permettent aussi l’éveil d’une saine curiosité chez les élèves. L’histoire de France est enseignée de manière chronologique et dans le cadre général de l’histoire de l’Église. 

Les habitudes de travail s’acquièrent dans les classes primaires d’où l’importance de cette première instruction. Afin de pouvoir s’exercer véritablement, la liberté suppose elle aussi une formation : le laisser-aller, la permissivité sont les plus sûrs moyens de l’enchaîner. La discipline, l’effort, la docilité, permettent au contraire son épanouissement. 

L’enfant apprend à penser sur des faits simples. Il faut d’abord lui enseigner à observer. Puis par l’attention, l’enfant peu à peu découvre la réalité des choses, concentre son esprit, éloigne les impressions qui pourraient le distraire et ainsi fait effort pour se porter vers la connaissance. Au bout de cet effort, l’enfant doit trouver l’émerveillement.  

Seule une méthode structurée, une progression rigoureuse qui va du plus simple au plus complexe est à même d’apporter aux enfants cette véritable formation.  

Nos méthodes restent donc classiques. Elles visent l’acquisition : de mécanismes intellectuels de base : observation, attention, analyse, raisonnement, logique, mémoire et d’habitudes saines : sens de l’effort, persévérance, goût du travail bien fait, travail personnel, soin. » (Extrait du règlement)

Un objectif simple mais néanmoins élevé

« L’école Saint-Joseph fait sienne la définition que l’abbé Alain Berto, fondateur des Dominicaines enseignantes du Saint-Esprit, donnait de l’éducation : « La fin de l’éducation est que l’enfant en vienne à préférer librement pour toujours le vrai au faux, le bien au mal, le juste à l’injuste, le beau au laid, Dieu à tout. »

L’école Saint-Joseph se fixe un objectif simple : travailler avec Dieu à l’épanouissement de la plus belle chose qu’il ait créée, des âmes d’enfants, sans pour autant négliger l’harmonieuse interaction entre l’âme et le corps […] Concrètement, chacun s’attache à œuvrer pour que l’enfant puisse « se comporter dans cette vie terrestre pour atteindre la fin sublime en vue de laquelle il a été créé » en lui permettant de :

• S’épanouir dans la joie et construire sa personnalité par l’apprentissage du vrai, du bien et du beau

• Acquérir les bases scolaires qui lui sont nécessaires : savoir lire, écrire, compter ;

• Partager des amitiés saines dès le plus jeune âge ;

• Voir son innocence préservée, apprendre le respect de soi et d’autrui ;

• Apprendre le sens des responsabilités et l’amour du travail bien fait ;

• S’ouvrir aux autres et développer un véritable esprit critique ;

• Développer les vertus morales chrétiennes ;

• Devenir plus tard, sous l’action de la grâce divine, un adulte qui pense, juge, agit avec constance et esprit de suite, suivant la droite raison éclairée par la lumière surnaturelle des exemples et de l’enseignement du Christ.  » (Extrait du règlement)

 

Placé sous le patronage de Saint Joseph, le cours primaire confie ainsi au chef de la Sainte Famille, cette belle et haute mission qu’est l’éducation des plus jeunes.

FRAIS DE SCOLARITÉ

 

Externat : 2100 €/an

Demi-pension :  2700 €/an en

 

Réduction -10% sur le 2e enfant

Réduction de 20 % sur les enfants suivants

Institut Croix des Vents - Saint-Joseph

© 2015 - 2020